Futur

Le Futur


« Croire est une chose du passé.
Ne croyez plus, mais cherchez à comprendre et à utiliser votre cerveau. »


Si on jette un coup d’œil sur la progression des civilisations à travers l’histoire de l’humanité, on se rend rapidement compte que celles qui ont progressé le plus ont favorisé la connaissance ou la science au détriment des croyances.

En regardant autour de nous, on constate que les pays qui sont encore à l’âge de pierre avec des croyances très primitives, s’étripent au nom d’une religion et d’un dieu ou un Allah qui n’existe pas. Ils ne progressent pas au niveau économique même s’ils regorgent de pétrole.

Les vieilles religions ont endoctriné leurs fidèles à la souffrance et au sacrifice. On ne peut, dans ce cas, que souhaiter mourir pour échapper à cette "vallée de larmes".

Par contre, si on grandit avec l’idée que nous sommes nés pour le plaisir et que tout ce qui nous entoure constitue une source inépuisable de stimuli pour engendrer et diversifier ces plaisirs, alors on a envie de jouer et de jouir éternellement de ces plaisirs toujours renouvelés.

Promouvoir la science, pour les membres d’ARAMIS, est donc une façon de promouvoir l’abolition du travail, l’augmentation de l’espérance de vie, l’éradication des maladies y compris les maladies sexuellement transmissibles, la conservation de l’éternelle jeunesse en stoppant le vieillissement, le choix d’avoir des enfants ou pas issus de son propre bagage génétique (couples homosexuels) ou la possibilité d’avoir accès à la recréation scientifique (la résurrection) après sa mort grâce au clonage.